A 16 ans, Violette Dorange vient de traverser le détroit de Gibraltar à bord de son Optimist Erplast en 5 heures et 27 minutes !

La jeune Rochelaise a établit un nouvel exploit, celui de la plus jeune femme à traverser le détroit de Gibraltar sur un Optimist. Mercredi 13 septembre 2017, elle est partie du sud de l’Espagne à Gibraltar pour arriver sur la côte nord africaine à Ceuta après une traversée de 5 heures et 27 minutes.

Violette Dorange traverséé de gibraltar en optimist 2017

Un challenge !

Violette a déjà traversé la Manche le 25 Mai 2016 en 14 heures et 56 minutes entre l’ile de Wight et Cherbourg sur son Optimist. Cette fois, c’est sur des eaux plus chaudes qu’elle s’est risquée. Il a fallu 5 heures et 27 minutes pour rejoindre les le continent africain, elle confie que c’était :

« Un challenge différent et non moins compliqué de celui de la traversée de la Manche l’an dernier ».

Violette a navigué dans des conditions très variables pendant la traversée. Du vent plus ou moins fort (de 10 à 23 noeuds), des vagues parfois très cassantes et des courants changeants et très puissants.

Un exploit physique et sportif

Violette Dorange reste la seule à avoir tenté cette traversée en Optimist du détroit de Gibraltar. Elle a la conviction que l’Optimist a sa place dans la course à l’exploit.

« Dans ma petite caisse à savon, je me sens pourtant forte, prête à affronter la bataille,l’océan est devant moi, avec ses dangers, ses difficultés, ses paysages magnifiques et parfois effrayants. » Violette Dorange.

L’autre difficulté majeure d’une telle traversée est la gestion du trafic maritime. Il fallait, tout en respectant les règles de navigation dans le détroit, corriger la course pour éviter les bateaux qui arrivaient dans tous les sens.

Une équipe 

Pour réaliser ce défi, c’est toute une équipe qui était autour de Violette Dorange. Cet exploit nécessitait des moyens logistiques précis en matière de navigation et de sécurité. Aerocampus, campus aéronautique et spatial, qui suit Violette depuis Janvier 2016, par son engagement dans cette aventure humaine et sportive, apporte l’expérience requise tout en étant gage de réussite et de sécurité. Violette était aussi accompagnée par un bateau suiveur de sécurité. Comme dans son record de traversée de la Manche, Violette est équipée d’une balise satellite, d’une VHF et de fusées de détresse. Son bateau, un Optimist de la société Erplast, est insubmersible et équipé de feux et de bandes réfléchissantes. La traversée du détroit de Gibraltar est une aventure compliquée. Il faut maîtriser un certain nombre de facteurs pour permettre l’exploit sportif, tout en prenant le moins de risque possible.